Exclusif : on peut aimer très très fort un rapport de l’inspection générale

J’ai toujours pensé que les rapports demandés à des fonctionnaires de l’État dans le cadre de leurs missions publiques, sur des sujets qui concernent tous les citoyens, hors secret d’État, devaient être publiés sans tarder, au sens de rendus publics, sous la protection d’une licence libre, du type Creative Commons. Il n’y a, à mon avis, aucune raison valable à retarder voire empêcher la publication de données ou de réflexions qui ont été ouvertes à la connaissance et à la consultation des citoyens par l’ensemble des missions et dispositions législatives récentes concernant l’« open data ».

Lire la suite…




Fouilles, détecteurs, brouilleurs, caméras, portiques, répression… l’école entre dans ce nouveau millénaire

Une des meilleures manières d’être aujourd’hui correctement informé consiste à prendre le pouls de nos élus qui nous représentent si bien au Parlement. Il est nécessaire d’entendre leur point de vue en commissions, d’écouter leurs questions au gouvernement, de prendre connaissance de leurs interventions quand ils débattent des lois dans les deux assemblées, de lire leurs questions écrites aux ministres.

L’une d’entre elles a justement attiré mon attention tout récemment — merci à Nextinpact.

Lire la suite…




Des nouvelles toutes fraîches de l’école des Lumières

Voilà plus de vingt cinq ans que les collectivités locales, communes, départements, régions, chacune pour sa part, avec ses moyens propres et forcément inégaux, dans son domaine de compétences, équipent les salles de classe des écoles, collèges et lycées de matériels de communication numériques et les connectent à l’internet.

Tout cela a coûté beaucoup, beaucoup d’argent. Au-delà du câblage actif ou passif, des dispositifs de connexion sans fil,

Lire la suite…




#Ludovia14 Partages, échanges, contributions et… impressions

Partages, échanges et contributions, tel est le très joli thème retenu pour la 14e édition de Ludovia qui s’est terminée il y a déjà une semaine.  Très joli thème en effet que peu de colloques ou d’événements auraient pu choisir tant leur organisation est dépendante des modèles institutionnels ou économiques en place. En effet, ces derniers privilégient d’ordinaire le stock privateur, comme disent les libristes, au détriment du flux,

Lire la suite…




En finir avec l’incantation des usages responsables ! Définitivement…

Toute l’histoire a commencé il y a un bon moment déjà, six ans, je crois, à la création du portail « Internet responsable » sur Eduscol. Pour avoir fait partie des gens dont on a, sur ce projet, sollicité l’avis, je peux témoigner avoir voulu faire avancer, avec d’autres, cette notion de culture et de développement de la responsabilité, au détriment d’autres démarches moins éducatives. Je vous assure que, à cette époque, ils n’étaient pas rares ceux qui auraient souhaité réprimer et sanctionner davantage ces pratiques numériques des jeunes si insupportables,

Lire la suite…




Petites suggestions pour restaurer l’autorité du chef de l’État en Conseil des ministres

Tout cela a commencé, paraît-il, avec Nicolas Sarkozy, que plus personne n’écoutait guère, le mercredi matin, au Conseil des ministres. Oh ! il y a déjà plusieurs années, vers la fin de son dernier quinquennat. D’abord, c’était les journaux du jour, négligemment posés sur la table, auxquels on jetait un œil quand on n’était pas concerné, quand le projet de loi présenté n’avait strictement aucun rapport avec ses propres dossiers.

Ils furent nombreux à se faire vertement réprimander à ce sujet.

Lire la suite…




De la fin des experts à une multi-expertise qui fout les jetons…

Le numérique a ceci de particulièrement réjouissant — pour ma part, je n’ai su que très difficilement faire autrement — qu’il contraint les femmes et les hommes à mettre en œuvre des démarches, des pratiques coopératives voire collaboratives. On parle alors de co-construction, de co-élaboration de savoirs, de co-apprentissage, de co-design…

Le préfixe « co » est convié à la fête du numérique.

J’ai souvent l’occasion de le dire,

Lire la suite…




Enjeux sociaux et citoyens du numérique

C’était hier et c’était bien. L’atelier Canopé de Caen et l’académie locale organisaient les Universités du numérique. Catherine Becchetti-Bizot avait largement défriché le terrain le matin en évoquant l’apport du numérique aux pédagogies actives. Pour ma part, sur le thème des enjeux sociaux et citoyens du numérique, j’ai beaucoup confirmé ce qui avait été dit en matinée par le recteur de l’académie et l’ancienne directrice de la DNE.

Vous trouverez ci-dessous le diaporama que j’ai utilisé,

Lire la suite…




Les devoirs après la classe à l’école ou à la maison : un débat anachronique

La question de savoir où, à l’école ou à la maison, doivent se faire les devoirs donnés après la classe est fort complexe. Elle s’augmente en effet d’autres paramètres. Qui s’en occupe, les parents, les professeurs, des assistants d’éducation, d’autres personnes recrutées pour ce faire ? Par ailleurs la question n’est pas tranchée non plus s’il convient de donner ou pas des devoirs à faire après la classe. Cette dernière question semble ne pas devoir se poser au lycée — un consensus largement favorable existe à ce sujet — ni à l’école — ce n’est pas un consensus mais la loi qui interdit que les maîtres du premier degré donnent du travail à faire après la classe,

Lire la suite…




Du regain de l’épidémie de cécité en période post-électorale

Figurez-vous qu’il ne se passe pas une journée sans que, dans les colonnes des grands médias comme sur les blogues des chroniqueurs spécialisés, soient écrits aujourd’hui, au lendemain de la dernière élection présidentielle, des articles ou billets fort nombreux dissertant du renouveau supposé de la politique éducative de notre République. Ici on glose sur le nom et les orientations de celle ou de celui à qui on pourrait confier le portefeuille de ministre de l’éducation,

Lire la suite…




De la recrudescence des cas de cécité en période électorale

La campagne présidentielle s’alanguit et chaque candidat peaufine ses derniers arguments, ceux qui lui vaudront le ralliement massif de foules conquises. Convenons-en, ces arguments de fin de campagne sont rarement les meilleurs, flirtant trop souvent et dangereusement avec les limites fétides d’un populisme démagogue et racoleur. En l’occurrence, mon attention a été alertée, d’une manière générale, comme d’autres, par la pauvreté des propositions concernant l’éducation, qui n’est décidément pas un sujet de campagne,

Lire la suite…




Pour un numérique humaniste, social et culturel

Il fallait s’y attendre. Le numérique éducatif est aujourd’hui la cible d’un discours médiatique particulièrement confus voire convenu, nombre des journalistes des grands médias témoignant en l’espèce d’une grande méconnaissance du sujet, voire d’une très grande ignorance. Oh ! il y a bien des exceptions, bien sûr, je peux donner des noms si besoin parmi ceux qui semblent avoir perçu les enjeux de la transformation numérique de l’école. Il s’agit souvent d’ailleurs de journalistes qui,

Lire la suite…




Exercer sa raison, faire preuve de bienveillance, avoir et faire confiance…

Exercer sa raison encore et encore contre toutes les peurs, contre tous les obscurantismes, contre les replis sur soi… Exercer sa raison pour se rappeler qu’elle est bien souvent une réponse aux prurits, aux exaspérations et aux démangeaisons…

Raison

Exercer sa raison pour mettre un peu de lumière dans la pénombre, pour rassurer, se rassurer, pour n’avoir peur ni de l’inconnu, ni des autres, ni de ce que l’on ne sait pas,

Lire la suite…




Éducation au numérique : quand les gendarmes, les policiers et les assureurs font la loi…

Tout a commencé en 2013. Et depuis cette date, j’ai honte. Plus de trois ans de honte, c’est long, c’est dur, c’est difficilement supportable. Et je ne le supporte pas.

J’avais déjà dit que j’avais honte. Honte pour tous ceux qui se sont associés à une telle mascarade. Et je croyais l’affaire plus ou moins enterrée. Mais non, FranceInfo vient nous raconter inopinément,

Lire la suite…




École numérique : naufrage à l’horizon…

Le microcosme politique ne bruisse que de cela. « Nous interdirons l’usage des téléphones portables dans l’enceinte des écoles primaires et des collèges » annonce bravement et récemment un candidat à l’élection présidentielle, ignorant sans doute — vous, mes lecteurs que j’aime, le savez déjà — que la mesure a déjà été intégrée au Code de l’éducation,

Lire la suite…




L’irrésistible et frileuse tentation des replis sur soi numériques

Même pas peur ! Quel beau slogan ! C’est exactement celui que l’An@é a choisi pour mieux faire comprendre pourquoi il faut faire la fête à l’Internet et au numérique, en organisant l’événement « Carn@val numérique » le 18 mars prochain, à la Cité des sciences et de l’industrie de la Villette. Même pas peur, en effet, pour bien montrer qu’il convient de tenir aujourd’hui une attitude bienveillante et confiante,

Lire la suite…




S’exprimer, une liberté qui cesse aujourd’hui d’être virtuelle

Quand cela s’est-il produit ? Nul le sait. Entre la fin du dernier millénaire et le début de celui-ci, sans doute.  Quel fut le déclencheur ? Wanadoo, Microsoft ? Non, je rigole.  Si la deuxième entreprise est passée complètement à côté du sujet en essayant de promouvoir ses propres protocoles et en se raccrochant piteusement aux branches de l’Internet quand celui-ci s’est développé, reconnaissons à la première d’avoir participé, comme d’autres, à l’essor de l’Internet domestique en France.

Lire la suite…




2017… et toujours pas de plateforme éducative pour publier…

Deux occasions m’ont été données, ces derniers jours, de rappeler l’importance étonnamment nouvelle d’une compétence qui surgit dans le même temps que le numérique progresse et diffuse dans les denses tissus de la société et de la culture. L’école n’y échappe pas, bien sûr, mais elle a, comme d’habitude, plus de mal à comprendre ce qui se passe. Je veux parler, bien sûr, de « publier » dont j’ai rappelé,

Lire la suite…




Meilleurs vœux pour 2017 !

Une fois de plus, je sacrifie à la coutume de présenter mes vœux à chacun d’entre vous fidèles lectrices et lecteurs. Dans un premier temps, j’avais eu l’intention de faire rimer la nouvelle année à pirouette, cacahuète, esperluette (on ne se refait pas), canette (on ne se refait pas, bis), minicassette, pique-assiette, piquette, pense-bête, zoogamète, bergeronnette ou analphabète, que sais-je encore ? Et puis je me suis ravisé et ai oublié ma première résolution d’essayer de vous faire sourire.

Lire la suite…




Et si chaque journée de classe commençait par 1 heure de revue de presse ?

Le succès des sites de vérification des faits d’actualité ou « fast-checking » ne se dément pas. Le Monde s’y est mis lui aussi avec sa rubrique dédiée « Les décodeurs » qui, jour après jour, tente de démêler le vrai du faux, « son » vrai de « son » faux, même si le décodage est plus aisé à faire quand il s’agit de données factuelles non contestables.

Lire la suite…




Attention ! Ce blogue est encore un tout petit peu en travaux…

Bon, après quelques modifications du code, la une semble reprendre forme humaine :)

Donc, la bière est pour moi. Tant pis !

Le dispositif d'abonnement aux nouvelles publications a finalement été remis en place. Il semble fonctionner à nouveau. N'hésitez pas à me prévenir du moindre dysfonctionnement. Merci.

Une production Neottia nidus-avis, réalisée par Michel Guillou

Tous les textes et photos bénéficient de la licence  « Creative Commons attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International »image sauf mention contraire.

Je vous remercie à l'avance de me faire savoir si vous utilisez, modifiez, reproduisez...

Un tweet après un autre ?

Le Conseil constitutionnel enterre la lubie sécuritaire d’Éric Ciotti sur les sites terroristes https://t.co/phmTc7RfpC
- vendredi Déc 15 - 1:18

La neutralité du Net expliquée avec des camions https://t.co/qf64OLw86z
- vendredi Déc 15 - 1:16

Neutralité du net : après l’abrogation, quels recours restent possibles ? https://t.co/RuYVAGQZSd
- vendredi Déc 15 - 11:46

L'intelligence artificielle utilisée pour susciter les larmes devant un film https://t.co/Vvy6wdbJui
- vendredi Déc 15 - 11:45

Fin de la neutralité Internet : c'est plié mais la révolte gronde https://t.co/ZPyfbzn4nI
- vendredi Déc 15 - 11:44

RT @laquadrature: Le Quadrature est dans la rue. #LQDoN https://t.co/S1XHCS4jUF
- vendredi Déc 15 - 11:35

RT @Conseil_constit: Décision 682 QPC [Délit de consultation habituelle de sites internet #terroristes] non conforme https://t.co/NfeaMsPoy…
- vendredi Déc 15 - 11:34

RT @reesmarc: Le Conseil constituionnel censure la v2 du delit de consultation de site terroriste : https://t.co/6vXN8MiUks Une baffe pour…
- vendredi Déc 15 - 11:33

RT @FondationAfnic: Sur scène @Frequenceecoles, lauréat 2016 de la Fondation, présente son projet de dispositis pédagogiques innovants pou…
- vendredi Déc 15 - 10:21

@PailletteC Même question que « Comment faire de l'EMI en filtrant et censurant ? »... On est mal barrés.
- vendredi Déc 15 - 10:18

S'abonner par courriel ?

Saisissez votre adresse de courriel pour vous abonner à ce blogue et recevoir une notification pour chaque nouvel article.