Mitic, un concept original d’enseignement du numérique…

CtieDe retour de Berne où on me fit l’honneur de m’inviter — merci encore à François Flückiger — pour un colloque de rentrée consacré au numérique à l’école (voir mon dernier billet à ce sujet), j’ai eu l’occasion d’être trempé dans le bain des Mitic, un concept typiquement helvétique, si bien décrit par l’article Wikipedia qui en parle :

La notion de Médias, images et technologies de l’information et de la communication, ou MITIC, créée en Suisse à Genève par le service en charge du domaine concerné au Département de l’instruction publique, tend à élargir le concept de TIC (Technologies de l’information et de la communication) en prenant également en compte les convergences multimédias et les aspects éthiques, sociétaux et légaux induits par l’expansion et la généralisation des usages des nouvelles technologies.

Pour ma part — mes anciens collègues du Clemi peuvent en témoigner —, j’ai toujours milité (sans trop y parvenir du côté du Clemi alors que ce fut plus facile dans mon académie de rattachement) pour un rapprochement des Tice et de l’éducation aux médias, plaidant que les premières ne pouvaient se passer de l’éclairage critique et citoyen de la littératie informationnelle et médiatique, ouvrant d’ailleurs ainsi la voie à une littératie numérique, et que le champ de la deuxième ne pouvait en aucun cas ne pas se préoccuper des usages et surtout des techniques numériques, si fortement présentes.

Je ne peux que me réjouir que les collègues suisses, et en particulier romands, aient décider d’intégrer, dans leur Plan d’études, un enseignement dit Mitic en formation générale transversale.

Mitic

Même s’il persiste çà et là un enseignement optionnel de l’informatique, c’est donc bien l’ensemble des disciplines qui est concerné par cet enseignement des Mitic.

Au cycle 2, par exemple, qui correspond pour nous à la fin de l’école élémentaire et au début du collège, le Plan d’études prévoit :

Dans le cadre scolaire, les Mitic jouent des rôles multiples, comme :

  • discipline scolaire par l’apprentissage des outils informatiques et multimédias ;
  • outils permettant de développer et élargir les pratiques scolaires en général ;
  • développement de l’esprit et de l’indépendance critiques face aux médias, voire aux développements technologiques, participant ainsi à l’Éducation à la citoyenneté.

Des objectifs précis sont assignés dans chacun des quatre grands champs disciplinaires (langues, mathématiques et sciences de la nature, sciences humaines et sociales, arts).

On peut prendre connaissance de l’ensemble du référentiel sur cette page. Dans le canton de Fribourg, un dispositif spécial est mis en place, appelé Permitic, qui prévoit la création d’un réseau de personnes-ressources Tic formées, avec un cahier des charges et un référentiel très précis, enseignants qui ont la charge « [d’]assurer le conseil et l’assistance pédagogiques lors de l’intégration des MITIC dans l’enseignement. »

Je vous engage vivement à ne pas vous priver de cliquer sur les liens ci-dessus. Il y a assurément là de très bonnes idées à prendre qui permettraient de sortir des carcans du C2I, pour les enseignants, ou du B2I, pour les élèves, si déconnectés des réalités de l’enseignement, pour permettre une intégration plus rapide et moins douloureuse du numérique et de sa culture dans les pratiques disciplinaires, y compris en documentation.

Michel Guillou @michelguillou

Licence Creative Commons

 

Posted in Brèves
Tags: , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Soutenez la Quadrature

Attention ! Ce blogue est encore un tout petit peu en travaux…

Bon, après quelques modifications du code, la une semble reprendre forme humaine :)

Donc, la bière est pour moi. Tant pis !

Le dispositif d'abonnement aux nouvelles publications a finalement été remis en place. Il semble fonctionner à nouveau. N'hésitez pas à me prévenir du moindre dysfonctionnement. Merci.

Une production Neottia nidus-avis, réalisée par Michel Guillou

Tous les textes et photos bénéficient de la licence  « Creative Commons attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International »image sauf mention contraire.

Je vous remercie à l'avance de me faire savoir si vous utilisez, modifiez, reproduisez...

Un tweet après un autre ?

« Broute » : le nouveau monde a trouvé sa parodie https://t.co/ptnoQvVisC
- mardi Nov 12 - 11:26

RT @EricScherer: 💥Google est en train de collecter des données personnelles de santé de millions d'Américains. Les patients ne sont pas enc…
- mardi Nov 12 - 11:18

@noylan92 Ah mais je l'ai lue aussi mais ce que j'ai cité est toujours dans les CU de Youtube.
- mardi Nov 12 - 11:04

Twitter se pencher à son tour sur l'épineuse question des deepfakes https://t.co/sg69hDenCn
- mardi Nov 12 - 11:03

@noylan92 « YouTube may terminate your access, or your Google account’s access to all or part of the Service if You… https://t.co/6FquzAe8br
- mardi Nov 12 - 11:00

Reconnaissance faciale, sécurité ou liberté en danger ? https://t.co/rEMqVkeA7H
- mardi Nov 12 - 10:23

PeerTube met les bouchées doubles pour émanciper vos vidéos de YouTube https://t.co/PTLO6ZrS2y
- mardi Nov 12 - 10:22

L’INSEE dresse un tableau de la transformation de la société et de l’economie par le numérique https://t.co/ssciju7tW4
- mardi Nov 12 - 10:17

Les mille et une techniques des hackers pour piéger journalistes et influenceurs https://t.co/xgPjJG6CUl
- mardi Nov 12 - 10:17

YouTube peut supprimer votre accès si le service n’est plus « commercialement viable » https://t.co/90sDN7gLRX
- mardi Nov 12 - 10:14

S'abonner par courriel ?

Saisissez votre adresse de courriel pour vous abonner à ce blogue et recevoir une notification pour chaque nouvel article.