Cinq nouvelles idées soumises au ministre pour refonder mieux

Dés

Maintenant que la feuille de route gouvernementale est connue, que son volet éducatif, censé appuyer la refondation, est connu, il faut bien convenir qu’on va de déceptions en désillusions.

J’avais déjà, tout récemment, proposé cinq idées que j’avais soumises à notre ministre dont il ne semble pas — laissons-lui le temps d’y réfléchir encore — qu’elles aient été reprises dans les propositions récentes. Dommage !

Je vous les rappelle pour mémoire :

  1. Élaborer une nétiquette éducative
  2. Labelliser les écoles et établissements
  3. Marier l’innovation et le numérique
  4. Résister aux lobbys
  5. Oublier les antiennes pour évaluer mieux

Bon, je n’ai pas entendu parler de nouvelles modalités d’évaluation des pratiques récentes innovantes, on n’est toujours pas au bout de nos surprises à propos de la nocivité grandissante des lobbys de tout poil, on sait que le numérique n’est pas encore la tasse de thé de l’innovation, le label numérique ne semble pas au programme et, enfin, le Conseil national de la vie lycéenne vient de se terminer sans qu’on sollicite aucun de ses élus sur le sujet d’une netiquette pour l’éducation.

Mais bon, je m’emporte, je m’échauffe, il faut que je sois plus patient. Tout viendra en son temps.

J’ai envie de continuer l’exercice. Et puisque le chantier de la refondation semble un peu s’éterniser en s’attardant sur des difficultés conjoncturelles, j’ai envie de rappeler au ministre que la mise en œuvre du numérique est l’occasion rêvée de bousculer un certain nombre de choses l’air de rien, sans crier gare, au nom de l’exigence d’une modernité incontournable et rédemptrice.

Allez, Refondons donc, en 5 propositions à nouveau, en forme de décisions qui pourraient être prises maintenant ou à court terme :

1. Après la généralisation de l’accès libre et égal au numérique et aux ressources de l’Internet pendant tous les examens universitaires dès la rentrée 2013, le baccalauréat 2014 proposera les mêmes dispositifs pour certaines disciplines, par exemple, l’histoire-géographie, les sciences de la vie et de la Terre, les sciences économiques et sociales, en attendant de les généraliser à toutes, En 2015, c’est le diplôme national du brevet qui sera concerné.

2. Le B2i sera supprimé dès la rentrée de septembre 2014, comme la compétence 4 du Socle commun. Les compétences nécessaires seront intégrées naturellement aux enseignements disciplinaires, l’acquisition d’une culture numérique étant un préalable obligatoire à l’acquisition des compétences concernant la maîtrise de la langue française, la pratique d’une langue vivante étrangère ainsi que les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique. Quant à la culture humaniste, les compétences sociales et civiques, l’autonomie et l’initiative, elle se nourrissent de la culture numérique et s’entendent mieux à son éclairage.

3. Le C2I et ses dérivés seront supprimés dès la rentrée de septembre 2014. Il est devenu inutile, l’ensemble des modalités de formation des étudiants, de contrôle continu, d’évaluation se déroulant alors en ligne ou avec des moyens numériques.

4. Une mission sera confiée dès que possible à l’inspection générale pour évaluer la meilleure et la plus rapide et efficace manière de mettre en œuvre l’acquisition, dans les apprentissages fondamentaux, parallèlement à l’écriture cursive, de processus de saisie et d’écriture numériques. Parallèlement, il va de soi que les élèves pourront, dès que possible et au plus tard en 2015, rendre compte de leurs travaux sous la forme qui leur convient le mieux, traditionnelle sur feuille de papier ou numérique.

5. Dès la rentrée 2014, les « smartphones » et autres tablettes sont autorisés en classe, dans le second degré d’abord, dans le respect des normes sanitaires et de l’égalité républicaine pour ceux des élèves qui n’en disposeraient pas encore. Leur utilisation est soumise au strict respect des consignes données par les professeurs. D’ici à cette date, des applications mobiles seront développées pour permettre l’évaluation formative et les interactions via des espaces en ligne, pour stocker, partager les données et collaborer.

« Là, hardi ! tâche à faire un effort généreux ! » fait dire Molière à Sganarelle. En la matière, un peu de hardiesse ne nuirait pas non plus aujourd’hui à la politique éducative publique.

Michel Guillou @michelguillou

image

Crédit photo : @Doug88888 via photopin cc

 

Posted in Billets d'humeur
Tags: , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Attention ! Ce blogue est encore un tout petit peu en travaux…

Bon, après quelques modifications du code, la une semble reprendre forme humaine :)

Donc, la bière est pour moi. Tant pis !

Le dispositif d'abonnement aux nouvelles publications a finalement été remis en place. Il semble fonctionner à nouveau. N'hésitez pas à me prévenir du moindre dysfonctionnement. Merci.

Une production Neottia nidus-avis, réalisée par Michel Guillou

Tous les textes et photos bénéficient de la licence  « Creative Commons attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International »image sauf mention contraire.

Je vous remercie à l'avance de me faire savoir si vous utilisez, modifiez, reproduisez...

Un tweet après un autre ?

RT @TouitTouit: La Chambre d'Enregistrement a encore frappé. Un nouveau dispositif absurde et liberticide à la marge. Joli score général ht…
- mercredi Nov 21 - 12:49

#LeMondeSelonQwantJunior https://t.co/YO1uygLuDp
- mardi Nov 20 - 10:18

RT @pbeyssac: Mon fils joue à Fortnite (jeu en ligne) pour... continuer à discuter et jouer avec ses copains lorsqu'il n'est plus au collèg…
- mardi Nov 20 - 10:13

RT @TambuSteph: Amusant de voir monter au créneau contre les Fake news les mêmes qui militent pour une campagne d'information partiellement…
- mardi Nov 20 - 10:01

Ah ça, ce n'est pas faute de l'avoir dit et redit. Ce n'est pas nouveau. Ce n'est pas la solution à tout mais il fa… https://t.co/z3DVQ91beI
- mardi Nov 20 - 9:59

D'accord, Bonod, il y a en ce pays un vrai problème de santé publique, celui des jobards capables à la fois de mobi… https://t.co/PPlV16YSms
- mardi Nov 20 - 9:52

RT @fredopeaud: Les fausses informations circulent de moins en moins sur Facebook https://t.co/ocXNOekDaL
- mardi Nov 20 - 7:10

RT @JeandronMathieu: @michelguillou Oui, mais au moins on a de quoi manger !
- mardi Nov 20 - 7:08

@FCahen @Drouelle @davidlemusico79 @FiveOclockTeach @ProfLPMAD @GaelleChaillou @marie34 Et pourquoi donc ? S'il n'y… https://t.co/jyb8UoUViT
- mardi Nov 20 - 6:07

@FCahen @Drouelle @davidlemusico79 @FiveOclockTeach @ProfLPMAD @GaelleChaillou @marie34 J'ai du mal à comprendre po… https://t.co/84Xq5kS9RZ
- mardi Nov 20 - 6:06

S'abonner par courriel ?

Saisissez votre adresse de courriel pour vous abonner à ce blogue et recevoir une notification pour chaque nouvel article.