Chic ! Axelle Lemaire vient de comprendre les vrais enjeux du numérique à l’école

Axelle Lemaire

Il faut croire aux miracles. Dans « L’interview numérique », une co-production Le Monde Médias Le Mag, Alice Antheaume interroge la secrétaire d’État en charge du Numérique, Axelle Lemaire. Le titre proposé est celui-ci : « L’interview numérique » : Axelle Lemaire évoque le droit à l’oubli et Netflix », ce sur quoi s’exprime en effet cette dernière.

Mais une troisième question se glisse alors dans l’interview qui n’est pas annoncée dans le titre mais dans une légende, plus bas, à propos de « la forme que doit prendre l’enseignement à l’école à l’ère du numérique ».

Mais c’est inexact, figurez-vous ! La question posée par Alice Antheaume n’est pas exactement celle-là. Un sourire en coin, plutôt contente d’elle-même, elle pose à la secrétaire d’État une question très originale qui ne lui a déjà été posée que quelques trois ou quatre cents fois auparavant — le panurgisme béat de certains journalistes ne laisse pas de m’étonner ! :

« François Hollande a annoncé un grand plan numérique pour l’école, en 2016, alors, selon vous, qu’est-ce qu’il faut apprendre à l’ère numérique, aux enfants, est-ce qu’il faut leur apprendre à coder, à savoir faire de la programmation informatique, par exemple ? »

Et la réponse d’Axelle Lemaire, qui, pourtant, s’était exprimée à ce sujet et toujours dans le même sens depuis des mois, au point même que j’ai pu douter de sa vision politique de la chose (1), martelant l’avènement d’un code rédempteur, au point même de contraindre les titulaires successifs du ministère de l’Éducation nationale, Benoît Hamon puis Najat Vallaud-Belkacem, à se positionner sur le sujet, est très loin d’être attendue. La surprise de celle qui lui pose la question n’est pas feinte quand Axelle Lemaire, après un petit sourire, prononce les mots suivants, sans dire un seul mot du code :

« Heu… Je crois qu’il faut leur apprendre à apprendre, et le numérique, pour ça, est un outil très utile parce qu’il permet d’apprendre de manière ludique, de manière interactive, et il permet aussi de personnaliser les enseignements en fonction des besoins des élèves, en fonction de leurs capacités d’apprentissage aussi. Alors, il y a le numérique à l’école et effectivement, nous souhaiterions qu’à la rentrée 2016, les enfants du niveau collège, probablement cinquième, soient équipés en tablettes mais aussi ce qui implique pour les enseignants — j’insiste sur l’accès aux contenus et aux ressources pédagogiques— une formation, c’est absolument crucial, et l’accès pour les enfants depuis la classe.

— Qui va payer, c’est l’État ?

— Qui va payer ? Il faudra que l’État vienne en accompagnement des projets des collectivités locales. Certaines ont déjà commencé à investir dans ce domaine, nous souhaitons que toutes le fassent et il y aura effectivement un soutien financier de l’État.

— Donc ça va alléger probablement les cartables des collégiens ?

— Il faut l’espérer parce que les cartables restent très et trop lourds. »

Bon, le miracle n’est pas tant dans les réponses données par la secrétaire d’État qui montrent une compréhension, disons, superficielle des enjeux mais dans le fait que ses réponses, pour la première fois, sont adéquates au questionnement. Les enjeux du numérique pour les apprentissages et l’école, pour l’acculturation et la formation des maîtres dépassent, et de très loin, le seul apprentissage d’un code et de la programmation informatique, n’en déplaise au lobby qui fait le siège de son cabinet depuis de longs mois.

Axelle Lemaire semble l’avoir compris, à défaut de savoir encore bien l’exprimer. Mais accordons-lui que l’exercice de l’interview était difficile et faisons lui, en tout cas, crédit de ce revirement heureux et de cette nouvelle vision politique qui pointe le bon horizon.

Il ne reste plus qu’à sa collègue de la rue de Grenelle à lui emboîter le pas…

Après, il y aura sans doute beaucoup à dire sur le choix curieux de cet équipement matériel. Mais attendons l’annonce officielle !

Michel Guillou @michelguillou

80x15

 

Crédit photo : Parti socialiste via photopin cc

1. En matière de numérique éducatif, le degré zéro de la vision politique est largement partagé https://www.culture-numerique.fr/?p=1084

Pour citer cet article : Michel Guillou, « Chic ! Axelle Lemaire vient de comprendre les vrais enjeux du numérique à l’école » in Culture numérique, 27 septembre 2014, https://www.culture-numerique.fr/?p=1844, consulté le 19 septembre 2018
Posted in Billets d'humeur
Tags: , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Attention ! Ce blogue est encore un tout petit peu en travaux…

Bon, après quelques modifications du code, la une semble reprendre forme humaine :)

Donc, la bière est pour moi. Tant pis !

Le dispositif d'abonnement aux nouvelles publications a finalement été remis en place. Il semble fonctionner à nouveau. N'hésitez pas à me prévenir du moindre dysfonctionnement. Merci.

Une production Neottia nidus-avis, réalisée par Michel Guillou

Tous les textes et photos bénéficient de la licence  « Creative Commons attribution - Pas d’utilisation commerciale - Partage dans les mêmes conditions 4.0 International »image sauf mention contraire.

Je vous remercie à l'avance de me faire savoir si vous utilisez, modifiez, reproduisez...

Un tweet après un autre ?

Toulouse : La justice saisie après le bizutage humiliant des élèves infirmiers https://t.co/S5c8pvg02t
- mardi Sep 18 - 9:08

RT @numer_hic: Question sans aucun intérêt. Même si la photo ne présente pas le cours cité dans le papier, quel est l’intérêt de faire dépl…
- mardi Sep 18 - 8:02

@annecordier @kedemferre @florian_reynaud Pas mieux ©. Et je vais faire ce soir une confession : je ne suis pas cer… https://t.co/7G4i5x8qh0
- mardi Sep 18 - 8:01

RT @annecordier: @kedemferre @michelguillou @florian_reynaud J’avoue avoir, entre autres, pensé la même chose ... et reconnais avoir parfoi…
- mardi Sep 18 - 7:57

@kedemferre @florian_reynaud Pour ma part, je n'ai pas attendu d'être sur les bancs de l'Université pour faire autr… https://t.co/9ke1RDvugC
- mardi Sep 18 - 7:57

RT @kedemferre: @florian_reynaud @michelguillou Quand j'étais sur les bancs de la fac, un nombre non négligeable d'étudiants étaient occupé…
- mardi Sep 18 - 7:43

Neutralité du Net : la fronde de la Californie contre le régulateur américain des télécoms https://t.co/9skvR4p0re
- mardi Sep 18 - 7:28

Non, il n’y a pas de « réductions d’effectifs d’élèves » justifiant 1 800 suppressions de poste https://t.co/niQgI6NfIf
- mardi Sep 18 - 7:17

@BernardChantal @vilbenoit @ACFranc Bravo !
- mardi Sep 18 - 4:30

@kedemferre Le pire n'est pas là ! Et si les étudiants fourbes étaient en train de vérifier si ce que le dit le pro… https://t.co/KWJQbT2sCx
- mardi Sep 18 - 4:28

S'abonner par courriel ?

Saisissez votre adresse de courriel pour vous abonner à ce blogue et recevoir une notification pour chaque nouvel article.